Jusque/Jusqu’à : quelle différence ?

Je vous propose ici un petit point rapide sur, j’en suis certain, une petite confusion que l’on fait facilement, celle entre « jusque » et « jusqu’à ».

Eh oui, doit-on dire : « il marche jusqu’à chez lui » ou « il marche jusque chez lui » ?

On ne peut pas choisir l’un ou l’autre comme bon nous semble, il existe bien une règle qui, somme toute, est assez simple.

Comment choisir ?

Inutile d’aller compliquer les choses, la règle est simple :

« Jusque » s’écrit tel quel lorsqu’il est suivi d’une préposition commençant par une consonne, comme « dans », « chez », « vers »…

Ainsi dira-t-on :

  • Il marche jusque chez lui ;
  • Les animaux s’enfuient jusque dans les bois.

Aussi, on gardera « jusque »  lorsqu’il est suivi d’un adverbe, dans des constructions comme : « elle a veillé ses enfants jusque très tard ».

Dans les autres cas, on pratiquera l’élision de jusque avec la préposition adéquate :

  • Jusqu’à demain ;
  • Jusqu’en juin ;
  • Jusqu’à ce que…

==> « Jusque » s’élidera devant toute voyelle : jusqu’assez, jusqu’au…

Attention, théoriquement devrait-on écrire : « jusque aujourd’hui » et non « jusqu’à aujourd’hui » car il y a redondance entre le « à » de jusqu’à et celui d’aujourd’hui. Pourtant, l’usage tend à valoriser « jusqu’à aujourd’hui » (on l’entend tout le temps) et plus rarement « jusqu’aujourd’hui ».

Voilà donc 🙂

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :