Les abréviations courantes en français

Même si nous parlons d’abréger, il ne sera aucunement question d’abréger ce billet ! En effet, abréger un mot de manière compréhensible par tous nécessite de suivre quelques règles, et il existe ainsi des abréviations « standardisées » courantes, reconnues par l’Imprimerie nationale qui reste, dans la plupart des cas, notre guide pour la typographie.

Ainsi, l’erreur la plus courante que je suis amené à corriger est l’abréviation de « monsieur » en Mr, ce qui est une méprise, puisque Mr est l’abréviation de « mister » en typographie anglaise. En français, on écrira donc « M. ». Il ne s’agit que d’un petit exemple.

On évitera dans la mesure du possible d’utiliser les abréviations dans certains textes tels que les romans et autres œuvres littéraires, les travaux universitaires, où il est préférable d’écrire au long. Bien sûr, on admettra quelques exceptions comme « av. J.-C. » pour « avant Jésus-Christ ». Mais ici, on prendra garde à ne pas écrire « avant JC » ou autre : soit on abrège « avant » (ou après) et donc on abrège Jésus-Christ, soit on n’abrège pas du tout. Les abréviations sont surtout utiles dans les tableaux, les graphiques, les figures, les légendes…

Voici donc ci-dessous une liste des abréviations courantes et conventionnelles, qui ne peuvent donc être modifiées (attention donc à bien respecter les signes associés ainsi que la casse) :

après : apr.

après Jésus-Christ : apr. J.-C.

archives : arch.

arrondissement : arr.

article : art.

avant : av.

avant Jésus-Christ : av. J.-C.

avenue : Av.

boulevard : bd ou boul.

bibliographie : bibliogr.

bulletin : bull.

c’est-à-dire : c.-à-d.

confer : cf.

chapitre : chap.

chronologie : chronol.

compagnie : Cie (ie en exposant)

colonne : col.

collection : coll.

département : dép.

deuxième : 2e (e en exposant)

document : doc.

docteur : Dr (r en exposant)

domicile : dom.

Environ : env.

est (point cardinal) : E

et alii : et al.

et cetera : etc.

étymologie : étym.

exemple : ex.

familier : fam.

feuillet : f.

fascicule : fasc.

féminin : fém.

figure : fig.

folio : fo (un « o »en exposant et non le chiffre 0)

gouvernement : gouv.

habitant : hab.

ibidem : ibid.

idem : id.

illustration : illustr.

Italique : ital.

loco citato : loc. cit.

monsieur : M.

messieurs : MM.

masculin : masc.

maître : Me (e en exposant)

monseigneur : Mgr (gr en exposant)

madame : Mme (me en exposant)

mesdames : Mmes (mes en exposant)

mademoiselle(s) : Mlle(s) (lle en exposant)

nord : N

note de l’auteur : NDA

note de la rédaction : NDLR

note du traducteur : NDT

numéro : no (la lettre « o » en exposant et non pas le signe degré du clavier)

nota bene : N.B.

ouest : O (ou W)

opere citato : op. cit.

page : p.

paragraphe : paragr. (ou §)

pluriel : plur.

post-scriptum : P.-S.

premier : 1er (er en exposant)

recto : ro (la lettre « o » en exposé)

Répondez s’il vous plaît : R.S.V.P.

sud : S

sequiturque : seq. (« et suivant[e] »)

tome : t.

verso : vo (le lettre « o » en exposant)

volume : vol.

Cette liste est bien sûr non exhaustive, je me suis contenté de citer les abréviations les plus courantes. N’hésitez pas à me faire part de certaines que je pourrais ajouter à cette liste.

À bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


%d blogueurs aiment cette page :